Retour accueil

RÉSUMÉ DU PROJET

Les nouvelles méthodes de travail axées sur le processus BIM (Building Information Modeling et/ou Management) nécessitent une évolution radicale de l'ensemble des pratiques de tous les acteurs d'un projet architectural, et une implication collaborative de tous les acteurs pour profiter au mieux dans chaque métier du bénéfice de cette nouvelle méthodologie de travail.

Cela représente aujourd'hui une évolution majeure, un changement de paradigme dans le domaine de la construction et de l'architecture, impliquant non seulement une mutation des techniques, mais aussi l'utilisation dans ce secteur professionnel des outils numériques. Le développement de l'usage de la maquette numérique avec l'ensemble de ses données nécessite une profonde transformation des compétences et des modes de coopération des acteurs de la construction. C'est aussi une philosophie, une façon de travailler et un outil qui doit s'enrichir et se maintenir tout au long du cycle de vie du bâtiment. Comme tous les acteurs sont appelés à travailler ensemble, il est logique de les former ensemble, et de leur proposer un outil où ils pourront tester des processus en commun et négocier au mieux le virage du BIM. L'ambition du projet est de faire partager cette culture et son impact à l'ensemble des acteurs du bâtiment, en mettant à leur disposition une plateforme d'apprentissage (LMS = Learning Management System), sous forme d'un dispositif de formation hybride (blended learning) où se mêlent modalités à distance et modalités présentielles.

Ce dispositif est conçu pour être pris en main par les formateurs BIM, avec toutes les possibilités offertes par le LMS. Chaque formateur sera responsable de l'organisation des apprentissages, modulant des contenus, des scénarios et attribuant des rôles à chaque stagiaire. Les publics visés en formation correspondent aux futurs acteurs d'un projet de construction : architecte, ingénieur d'études, maître d'oeuvre, conducteur d'opération, économiste de la construction, géomètre, maître d'ouvrage public ou privé, assistant maître d'ouvrage, chef de produits industriels, exploitant, etc...

Le LMS, en proposant des maquettes numériques et des scénarios professionnels réalistes, mettra l'accent sur la collaboration effective entre les équipes, et proposera un modèle de travail le plus proche possible des conditions réelles. Cette collaboration nécessite donc d'accepter et de comprendre les différences culturelles et professionnelles selon les typologies d'acteurs, de métiers, ... Il est évident qu'il faudra aider chaque acteur à se situer par rapport à ses motivations et ses envies de prendre sa place dans ce processus collaboratif.

La formation lui donnera les moyens d'évoluer dans le respect de sa personnalité et rendra plus efficace sa participation au sein d'une équipe BIM. La souplesse de l'outil et son appréhension par les formateurs reste fondamentale pour que l'apprentissage du travail collaboratif soit efficient, c'est pourquoi la formation de ces formateurs conditionne la réussite du projet.

Cette problématique est européenne et chaque pays a la même interrogation sur la meilleure méthode à adopter pour diffuser cette nouvelle culture et surtout l'intégrer aux pratiques professionnelles de l'ensemble des acteurs. Nos rencontres transnationales que nous avons effectué pour échanger avec nos partenaires ont confirmé cet état de fait. D'autre part, notre projet s'appuie sur divers suivis d'expérience et de projets réalisés dans les pays partenaires. En effet, chaque partenaire possède déjà une expérience dans le domaine de la formation au BIM, ce qui a motivé la conception d'un outil spécifique, construit ensemble, qui bénéficiera de l'expérience de chacun.

Cette mise en commun permet de travailler non seulement sur des scénarios nationaux, en rapport avec les règlementations locales mais également sur des simulations de projets architecturaux internationaux, qui correspondent aujourd'hui à la réalité du terrain . En effet, des projets de taille modeste impliquent de plus en plus des acteurs de pays différents. L'effet de synergie généré par la combinaison des apports de chaque partenaire permettra ainsi d'intégrer la diversité des approches.