Retour accueil

MAQUETTE BIM DÉDIÉE À L'ÉTANCHÉITÉ À L'AIR

enjeux d'une maquette BIM pour l'étanchéité à l'air

Le processus BIM qui crée des modèles BIM est adapté à presque tous les types de systèmes de construction et de problèmes de construction. Il permet une bien meilleure représentation de presque tous les types de matériaux de construction, produits et structures que les plans 2D... sauf pour l'étanchéité à l'air !

Pourtant, cette question est un point central pour assurer une haute efficacité énergétique d'un bâtiment. En fait, deux questions sont liées à ce point :

    1. il n'existe AUCUN IfcObjet relatif à l'étanchéité à l'air. Cela signifie que, contrairement par exemple à la ventilation pour laquelle il est possible de répertorier et d'assembler tout IfcObject qui constitue l'ensemble du réseau de ventilation, il n'est pas possible, à l'heure actuelle, de concevoir un modèle BIM qui inclut des solutions d'étanchéité, avec produits et matériaux adatés.

    2. L'étanchéité à l'air fait partie des compétences d'un grand nombre de lots différents dans un projet de construction : structure, plomberie, menuiserie, ventilation, électricité, chauffage, ventilation, climatisation, ....

Dans le cadre du projet BIMplement, ce projet pilote de recherche sera développé puis testé sur plusieurs chantiers réels en France et par les partenaires français de BIMplement. Il vise à créer un modèle BIM spécifique centré sur toutes les questions d'étanchéité à l'air et à y donner accès à tous les ouvriers du chantier afin de leur apporter toutes informations nécessaires à la mise en œuvre des produits et matériaux pouvant affecter l'étanchéité à l'air du bâtiment.

Ce projet a été présenté sur BUILD-UP ( https://www.buildup.eu/en/news/bimplement-project-greater-energy-efficiency-using-bim-airtightness-model) 

la modélisation de l'étanchéité à l'air

Dans cette expérimentation, l'enjeu principal est de pouvoir collecter puis d'intégrer tous les matériaux/produits/solutions pour assurer l'étanchéité d'un bâtiment, dans un modèle BIM spécifique qui sera utilisé par les opérateurs de terrain. 

Pour créer une telle maquette, plusieurs phases seront mises en œuvre, avec l'aide et la participation de toutes les parties prenantes :

    1. - le chef de projet (architecte ou équipe de conception) conçoit un modèle BIM, dans lequel des solutions standard sont données pour répondre au problème d'étanchéité à l'air.
Une première prise en compte de cette question a été faite en 2011 par le CEREMA Centre-Est

    2. les entreprises qui répondent à un appel d'offres fournissent des détails techniques (avec l'aide éventuelle d'un fabricant), y compris le nom des produits qui seront utilisés. Ces explications font partie du processus de sélection des soumissions.

    3. enfin, l'entreprise de construction choisie ou le maître d'œuvre simplifiera le modèle BIM original pour les opérateurs de terrain. Cette phase sera largement accompagnée par les partenaires de BIMplement, principalement par ASTUS. Par ailleurs, des formations seront mises en place tant au niveau managérial qu'au niveau des chantiers, par les partenaires français de BIMplement, pour expliquer comment utiliser et enrichir un modèle BIM.

Le processus de conception d'un modèle BIM d'étanchéité à l'air

La conception d'un modèle BIM spécifique dédié à l'étanchéité à l'air nécessite les étapes suivantes :

    1. vérifier la qualité des modèles BIM et minimiser les conflits entre les modèles : structure, menuiserie, menuiserie, MEP, électricité...,

    2. identifier tous les points faibles de l'étanchéité à l'air qui doivent être traités, et qui dépendent en général de différents lots, (voir schéma ci-dessous)

    3. concevoir des solutions détaillées pour répondre à chacun de ces points faibles (produits adaptés, détails techniques de conception et de mise en œuvre, guide d'instructions de mise en œuvre, croquis, vidéos, ....). Lors de la première expérimentation BIMplement, cette étape sera réalisée avec l'aide de la société ILLBRUCK, spécialisée dans les solutions d'étanchéité à l'air,

    4. extraire, à partir du modèle BIM original, un modèle "simplifié" où, par exemple, seront supprimés autant d'éléments que possible qui ne sont pas liés aux points faibles de l'étanchéité à l'air,

    5. intégrer les données collextées au point 3 dans le modèle BIM d'étanchéité à l'air et les enrichir de fiches techniques jointes (documents, notes, images, guides techniques, fiches de contrôle qualité,...) pour une meilleure mise en œuvre de l'étanchéité sur site . Ces éléments seront adaptés à tous les artisans et métiers concernés par la question de l'étanchéité à l'air.
Par exemple, dans la figure ci-dessous, les documents ont été liés à l'objet fenêtre BIM : un document technique pdf, une vidéo et une fiche de contrôle qualité à remplir par l'opérateur.

             
 schéma des points faibles en étanchéité à l'air      exemple de documents attachés à la maquette spéciale "étanchéité à l'air" 

mettre en œuvre le modèle d'étanchéité à l'air sur un chantier

Préalablement à l'utilisation du modèle "étanchéité à l'air", une formation à l'utilisation de viewers est bien sûr nécessaire.

    1. formation de base sur la'utilisation de modèles BIM sur chantier : former les compagnons à la visualisation des projets avec des viewers gratuits, à ouvrir les documents attachés au modèle, à échanger avec d'autres parties prenantes avec des notes, à joindre une photo, à remplir une fiche de contrôle qualité liée, etc.

    2. former les compagnons à manipuler physiquement les produits et les matériaux et à mettre en œuvre la solution en grandeur réelle et sur place. Cette partie sera réalisée avec l'aide de la société ILLBRUCK. Une telle formation peut se faire avec l'aide d'une formation pratique sur site , de type Formation Iintégrée au Travail

    3. montrer comment faire le lien avec les documents et données attachés au modèle BIM d'étanchéité à l'air,

    4. contrôler la qualité de l'étanchéité à l'air du bâtiment pendant la phase de construction, c'est-à-dire demander aux opérateurs de prendre des photos de la mise en œuvre et de les relier à l'objet BIM du modèle, et remplir les fiches de contrôle qualité à partir du modèle BIM.

Cette procédure sera testée sur site, d'abord sur le projet pilote de Voreppe, puis sur une structure en bois.